Tout ce qu’il faut savoir pour réussir votre campagne d’e-mailing

Vous souhaitez développer votre business ? L’E-mailing reste un allié incontournable en termes de marketing digital. Il optimise vos chances de gagner de nouveaux clients. Idéal pour générer des ventes, cette solution se montre à la fois performante et à faible coût. Malgré l’arrivée des réseaux sociaux, au fil des années, l’E-mailing reste efficace pour gagner en visibilité et acquérir de nouvelles parts de marché. Voilà pourquoi les TPE ou PME nécessitent une stratégie marketing entièrement adaptée aux besoins de leurs cibles tout en respectant les bonnes pratiques.

 

Pour se démarquer de la concurrence, il vous faut une campagne d’E-mailing de qualité. Chaque étape est primordiale afin de convertir rapidement vos prospects en clients. Nous développerons dans cet article de nombreux conseils pour vous aider à récolter des adresses E-mails ainsi qu’à qualifier vos bases de données, … trouvez dans cet article tous les meilleurs conseils pour vous aider à mener à bien votre campagne d’E-mailing.

 

À quel moment envoyer une campagne d’E-mail ? Comment bien délivrer votre message ? Comment inciter le lecteur à se rendre sur son site ? Nous vous dévoilons tout ce qu’il faut savoir pour réussir votre campagne d’e-mailing.

Une campagne d’E-mailing réussie : comment développer une stratégie de récolte d’adresse E-mails ?

La stratégie de base d’une campagne d’E-mailing est la récolte d’adresses E-mails. Pour ce faire, il est possible d’acheter ou de louer les bases de données d’adresse email. Avec l’essor du Growth Hacking il est aussi possible d’exploiter des outils tels que Dropcontact pour vous constituer une base de données ciblée.

Les étapes essentielles pour constituer une base de données Email

Nombreux points sont à prendre en compte pour réussir votre campagne d’E-mailing. Pour une stratégie pérenne, nous vous conseillons de récolter d’une manière légale et consentie les adresses mail de vos prospects et de vos clients. 

Voici les grandes lignes pour constituer une base de données Email.

Le formulaire d’inscription

La création d’un formulaire d’inscription vous permet de récolter efficacement des contacts. Un simple code HTML suffit à intégrer les formulaires sur votre site. Vous obtenez ainsi des adresses E-mails en choisissant la méthode « Opt-in ». 

Il existe plusieurs règles importantes lorsque vous choisissez de mettre en place un formulaire d’inscription à votre programme e-mailing :

  • jouez la carte de la transparence : anticipez le contenu des newsletters et le rythme d’envoi ;
  • optez pour un formulaire simple : commencez par demander les renseignements primordiaux comme : e-mail, adresse, nom et prénom ;
  • affichez un message de confirmation et fournissez un formulaire nécessitant des informations supplémentaires, pour bien qualifier le contact (facultatif) ;
  • assurez de respecter la réglementation RGPD en annonçant clairement la finalité des données récoltées ;
  • se justifier vous permet de remplir d’autres renseignements importants. Donc, notifiez la raison de la collecte des informations auprès des internautes. Par exemple, vous auriez besoin d’un numéro de téléphone portable, pour expédier un SMS d’alerte. 

Le formulaire en ligne est un des meilleurs moyens pour collecter et analyser les données. En effet, il augmente vos nouveaux contacts et vos chances de conversion de leads en clients.

La qualification des contacts

Pour constituer une base de données fiable, il est important de mettre en place une stratégie de ciblage. Vous optimisez vos chances de réussir une campagne d’E-mailing en ayant une connaissance approfondie de votre cible. En optant pour un « mass Emailing », vous risquez de réduire votre taux d’ouverture, de clic et d’augmenter les taux de désinscription.

 

La segmentation des contacts implique le fait de trier votre liste d’adresses mail selon les critères tels que : le genre, l’âge, la profession, etc. Au passage, vous repérez les « contacts froids » qui ne sont pas intéressés par vos services ou vos produits. En procédant de cette manière, vous disposez d’une meilleure qualification de vos prospects.

 

Nous vous recommandons de déterminer les contacts froids, les contacts tièdes à réactiver et les clients potentiels qui ont l’intention de faire des achats chez vous ou qui ont montré un intérêt pour vos services.

 

La campagne d’E-mailing aura donc pour but de répondre aux demandes de tous ces types de prospects.

 

Ensuite, entre chaque campagne d’E-mailing, il est nécessaire d’effectuer systématiquement un nettoyage de base de données.

 

 Voici quelques exemples de données qui peuvent être pertinentes pour personnaliser ou segmenter vos envois de message :

  • prospects, donateurs, ex-donateurs ;
  • clients actifs, ex-clients, prospects ;
  • B2B (Business to Business) ou B2C (Business to Consumer);
  • décideurs, opérationnels, marketing, technique ;
  • professionnels de santé, patients ou famille ;
  • centres d’intérêt : natation, football, rugby, golf…

Par ailleurs, il est nécessaire d’envoyer un bon message au bon moment et de savoir qualifier la base de données. L’objectif est que la communication arrive à atteindre les différents leads. Faites régulièrement le tri dans votre base de données et réalisez des enquêtes pour en savoir plus sur votre client mail et leurs demandes.

 

En ce qui concerne la structuration et la normalisation, il faut faire attention pour garder vos données rassemblées au fil du temps. Soyez donc vigilants, car plus vous augmentez le nombre de champs à l’intérieur de votre base de données, plus vous vous perdez. Au final, vos bases de données seront entièrement inexploitables.

 

L’organisation est le maître-mot dans la structuration ainsi que dans la normalisation de la base de données. Par exemple, placer le numéro et le nom d’utilisateur dans le même champ, ou à l’intérieur des champs différents. Séparez les préfixes téléphoniques par un caractère spécifique.

 

Découvrez également quelques notions à connaître :

 

  • Les bounces
    Un bounce ou rebond est un email non remis au destinataire. Il n’est pas affiché dans sa boîte de réception et revient à l’expéditeur. Ce dernier reçoit directement un message d’erreur. Certaines adresses peuvent générer ces bounces, ce qui peut constituer un obstacle pour la réussite de votre campagne d’e-mailing. Il est donc de priorité de les repérer pour remédier à cette situation. C’est-à-dire, stopper l’envoi des e-mails vers ces adresses. 
  • Les contacts inactifs
    Il n’est pas rare que plus de la moitié des membres d’une liste de la boîte e-mail soient inactifs depuis un long moment. Dans ce cas, lors de votre prochaine campagne d’E-mailing, il est essentiel de relancer ces contacts inactifs. Personnalisez vos messages pour mieux cibler les abonnés inactifs. Nombreux sont ceux qui misent sur une offre promotionnelle pour séduire leurs prospects.

Concernant la personnalisation du message, il consiste à changer le contenu de message en fonction des différents leads. Vous pouvez, par exemple, ajouter le prénom d’un prospect dans votre message. Cette technique vous permet alors de vous familiariser avec le potentiel client. Une fois que vous avez attiré son attention, il sera plus ouvert à votre service ainsi qu’à vos offres.

 

Voici les 3 points essentiels pour optimiser votre taux d’ouverture via la création d’E-mailing :

 

  • Le nom de l’expéditeur est important à chaque envoi d’email, car vous envoyez l’image de votre marque. Vous aurez l’occasion de vous valoriser à chaque campagne. Vous optez pour un prénom pour une approche personnelle ou par le nom de l’entreprise ;
  • L’objet de votre E-mailing doit être court et précis, ce qui facilite la lecture de l’e-mail via un Smartphone ;
  • Le Preaheader est défini comme étant la première ligne d’un E-mailing. Cet aperçu doit susciter la curiosité de vos prospects et vos clients. Le Preaheader doit être alors concis et clair. 

Par ailleurs, les « blocs conditionnels » consistent à créer diverses versions de contenus. L’affichage dépendra des critères dans votre liste de contacts, ce qui vous permet d’obtenir des blocs conditionnels destinés aux hommes ou aux femmes. Avec ce type de contenu dynamique, vous profitez d’un gain de temps optimal durant votre campagne.

La récupération des contacts

Il existe différentes manières de récupérer des contacts.

 

Les jeux concours

 

Pour collecter plus de contacts, votre entreprise peut également organiser des jeux-concours. La méthode Opt-in vous aide à récupérer davantage d’adresses e-mail en un temps record. Plus le concept du jeu est original, plus vous obtenez les coordonnées de vos prospects. Pour disposer de plusieurs adresses, vous pouvez établir un jeu-concours, soit immédiatement sur votre propre site internet, soit via une agence spécialisée telle que myFlow.

 

Pour participer au jeu-concours, les internautes devront remplir un formulaire qui vous permettra de collecter des données, notamment les adresses mail. Par contre, vous devrez créer un tunnel de redirection vers ce jeu-concours, soit par de nouveaux canaux comme les réseaux sociaux ou votre site internet, soit par la location de fichiers.

 

Par ailleurs, la co-registration rejoint l’idée de jeu-concours, mais le formulaire va être réuni pour différentes marques participant à l’action. Il faut faire attention avec les jeux-concours et la co-registration. Quand vous passez par un jeu-concours, pensez à la place de vos internautes. Ils seront sans doute plus intéressés par la gratification instantanée que par votre symbole ou vos produits ou vos services. Vous risquez de séduire plus de « concouristes », que de futurs clients. Ces amateurs de concours ont l’habitude de ne pas donner leur propre adresse, mais une adresse courriel secondaire. À bon entendeur !

 

Les salons professionnels

 

Il est également possible de récupérer les adresses des contacts via les événements, notamment les salons professionnels spécialisés. Votre entreprise pourrait participer aux différentes manifestations pour rencontrer sa fidèle clientèle ainsi que ses prospects. Qu’il s’agisse d’un salon ou d’une exposition, vous collecterez les adresses e-mails avec plus d’efficacité.

 

La technique de collecte des données en Offline


Toute aussi performante, cette méthode peut être utilisée partout et à tout moment. Les sociétés optent pour ce procédé au sein de leur showroom ou leurs boutiques. Chaque rencontre garantit un échange de carte de visite ou une inscription à votre newsletter.

 

Une inscription à votre newsletter

 

Une simple inscription à votre newsletter peut facilement vous aider à réunir des adresses e-mail sur votre site internet. Dans ce cas, il faudra naturellement avoir de bons arguments, notamment sur la valeur et la justesse du contenu de la messagerie. C’est sans doute la méthode la plus utilisée des marqueteurs.

 

En bref, toutes ces techniques peuvent aboutir à une autre stratégie marketing : le parrainage. Les jeux-concours et les salons spécialisés vous permettent de trouver de nouveaux clients ou de fidéliser la clientèle existante. L’idée principale est de faire parler de votre entreprise à travers ces différents moyens. La bonne vieille méthode du « bouche-à-oreille » opère par la suite, ce qui rend efficace votre campagne E-mailing.

La pression commerciale

Dans la création d’une campagne E-mailing, la pression commerciale doit être prise en compte. Elle permet de mesurer la quantité moyenne de messages commerciaux reçus par les clients, et ce, sur une période donnée. A noter que les notifications de facture ainsi que les confirmations d’inscriptions ne sont pas incluses.

 

Il est important de savoir gérer la pression commerciale. Il faudra éviter d’agacer vos contacts ; ne leur forcer pas la main pour ouvrir les emails. 

Il convient également de connaître la bonne fréquence pour une campagne e-mailing.  Vous pouvez vous baser sur ces différents critères.

 

  • fréquence d’achat ;
  • promesse effectuée  au moment de l’inscription ;
  • engagement du destinataire par rapport à la marque.   

L’achat ou la location d’une base de données

En dernier lieu, louer ou acheter une base de données est aussi un moyen efficace pour réussir sa campagne e-mailing. Pour ce faire, il est conseillé de recourir aux services de sociétés spécialisées. Voici les avantages qui s’offrent à vous en choisissant de louer ou d’acheter une base de données :

 

  • la location de la base de données auprès d’un prestataire externe vous permet de gagner du temps au niveau de la réalisation du comptage ainsi que dans la création de la maquette email. Vous gagnez également en autonome en ce qui concerne les démarches de prospection et dans la création de votre campagne Emailing. À noter que vous n’êtes pas propriétaire de la base de données ; 
  • l’achat d’une base de données vous aide à constituer d’excellents fichiers de prospection. Vous accédez à l’ensemble des données prospects pour parfaire votre campagne E-mailing, ce qui promet une meilleure délivrabilité. Cette technique vous donne la possibilité de suivre en temps réel les fichiers de prospection. 

Pourquoi opter pour un désabonnement facile ?

Convertir les prospects en clients n’est pas une mince affaire pour n’importe quelle entreprise. Le fait de perdre des clients (désabonnement ou désinscription) constitue une phase difficile. C’est souvent le signe qu’il faudra améliorer certains points dans la stratégie marketing adoptée par l’entreprise. Il se peut que les méthodes utilisées pour la campagne e-mailing présentent certaines failles ou sont insuffisantes.

 

Les clients ont souvent des difficultés à trouver les liens de désabonnement dans les newsletters et dans les autres e-mails commerciaux. Il se peut même qu’ils soient inexistants dans certains contenus.

 

En l’absence de lien de désinscription ou de désabonnement, le destinataire risque de porter plainte pour spamming. Et celle-ci peut avoir des impacts négatifs sur votre campagne e-mailing, voire sur votre image de marque. Il faudra donc faire en sorte que cette situation ne survienne pas. Les clients doivent avoir accès à un lien de désinscription ou de désabonnement, et ce, à tout moment.

 

Certes les cas de désabonnements sont des situations difficiles pour les entreprises, mais ils vous encouragent toutefois à améliorer votre offre ou votre service, en vue regagner la confiance de vos clients ou de séduire les prospects.

 

Voici donc quelques points à prendre en compte :

 

  • Facilitez l’accès au lien de désinscription. Il doit être à la fois visible et identifiable. Le mieux serait de le placer juste en bas de votre adresse.
  • Si vous observez un volume élevé de plaintes spam, il est conseillé de mettre une case à cocher au sommet des e-mails pour faciliter la désinscription.
  • Seuls 2 clics sont nécessaires pour se désinscrire : soit un dans l’e-mail et  un sur la page de désabonnement.
  • Inutile de demander le mot de passe du client pour se désinscrire. 

Par ailleurs, il faudra faciliter la communication avec votre entreprise. Cela renforce la relation entre vous et vos clients. L’idéal est de disposer d’un service client qui puisse prendre en charge les besoins, réclamations et retours de vos clients.

 

Pour parvenir à de meilleurs retours sur investissement, il est de ce fait primordial de constituer une base de données de qualité et de créer une campagne bien ciblée. Avec myFlow, nos experts vous accompagnent à chaque étape.

La campagne e-mailing : Quand, à quel moment et à quelle fréquence l’envoyer ?

Pour réussir une campagne marketing, il ne suffit pas de créer un design de qualité et un contenu intéressant. Il est également important de bien déterminer le moment et la fréquence de l’envoi de l’e-mail marketing. Cela va jouer un rôle majeur dans l’obtention d’un bon taux d’ouverture et de clic. Cependant, nombreux sont les annonceurs qui se posent ces questions : à quel moment envoyer une Newsletter et à quelle fréquence ? La réponse dépend de plusieurs points tels que le secteur d’activité, les cibles, le support utilisé et autres.

Les jours propices pour envoyer un email

N’oublions pas, le but d’une campagne E-mailing est principalement de générer des prospects, que ce soit en BtoB ou en BtoC. En d’autres termes, il s’agit d’envoyer un mail de prospection afin que les potentiels clients accèdent au landing pages de la société. La réussite d’une campagne commerciale dépend donc en grande partie du nombre de clics en retour. Pour cela, il est essentiel de bien choisir la date d’envoi des mails ; mais comment ?

 

Contrairement à un email classique, l’envoi d’un email de prospection passe généralement par une plateforme e-mailing spécifique. La base de données de cet outil d’envoi permet aux marketeurs de connaître le nombre de clics, le taux de réactivité des clients cibles et le taux de conversion. Ainsi, cela aide à déterminer le meilleur moment pour envoyer un email à vos clients.

 

Envoi de campagnes e-mailing : le mardi, mercredi et jeudi 

 

Il convient tout d’abord de préciser que dans 90 % des cas, les campagnes e-mailing envoyées en semaine sont celles qui conduisent à un plus grand taux de réactivité. Il est primordial d’établir un regroupement des données reçues à partir de diverses plateformes de routage. À titre d’exemple, prenons le cas de Google Analytics, il semblerait que les meilleurs jours pour l’envoi d’un mail de prospection sont :

 

  • le mardi (tous secteurs confondus, surtout les ONG et associations) ;
  • le mercredi pour le e-commerce, les logiciels/Saas et les agences de marketing ;
  • le jeudi pour les boutiques physiques, l’hôtellerie et pour l’e-mailing BtoB.

Vous vous demandez sûrement pourquoi ces jours ? Selon certaines études, ces dates représentent les moments où l’on remarque un véritable pic en matière de taux d’ouverture.

 

Qu’en est-il des autres jours ?

 

Sachez que la majorité des destinataires consultent leurs emails sur leur lieu de travail. De ce fait, il est assez logique que le samedi et surtout le dimanche, ne soient pas des jours favorables pour envoyer vos mails. Il faut voir que pendant ces périodes, les « buyers personas » privilégient plus les moments en famille et entre amis. Ce sont des jours de détente.

 

Toutefois, il est également possible que le prospect profite de ce temps libre pour effectuer des achats en ligne. Ainsi, si vous opérez dans le BtoC, le week-end est la période propice pour le routage de vos campagnes commerciales.

 

En ce qui concerne le lundi, durant ce jour, les leads passent le plus clair de leur temps à consulter les emails professionnels. Ce qui signifie qu’ils ne disposeront pas d’assez de temps pour ouvrir vos fichiers email. Certains viennent même à supprimer les mails qu’ils jugent non importants avant même leur ouverture. 

Il en est de même pour les vendredis, les cibles ont souvent tendance à se concentrer sur l’organisation de leur week-end, et ne se focalisent plus vraiment sur leur courrier électronique. 

L’heure idéale pour envoyer la newsletter

Les heures d’envoi d’une newsletter varient selon les cibles et les supports utilisés par les prospects. La plupart du temps, il est conseillé de procéder aux envois d’email à 10 h le matin, et entre 15 h et 16 h l’après-midi.

 

Pour la première tranche horaire, il s’agit en général de l’heure où la majorité des employés de bureau commencent à consulter leurs courriels.

Quant à la seconde tranche, c’est l’heure post-déjeuner à laquelle ils consultent à nouveau leur adresse email.

De par ailleurs, il est tout aussi probable que vous obteniez un bon taux d’ouverture entre 18 h et 19 h, période où le destinataire rentre généralement chez lui.

En ce qui concerne les supports : Smartphone, ordinateur, tablette…

 

Pour le Smartphone, une grande majorité des prospects consultent leurs emails via ce support le matin avant le départ au bureau. En outre, une autre solution marketing qui peut compléter l’e-mailing sur un Smartphone est la campagne SMS. Ici, vous pouvez consulter la liste de contacts de l’entreprise pour effectuer un mailing SMS. En optant pour cette solution, vous avez la possibilité d’envoyer des messages en masse à vos prospects ou clients, à tout moment. Evitez toutefois de les submerger de messages, au risque de les agacer. C’est une des raisons qui incite les clients à se désabonner.

 

Pour une campagne sur ordinateur, il est donc question d’envois d’emails. Pour ce faire, pensez à envoyer vos mails  durant la journée. C’est le moment idéal. Vos prospects seront assis devant leur ordinateur.

 

Hormis le Smartphone et l’ordinateur, vous pouvez également opter pour d’autres moyens de communication, tels que le fax-mailing ou le mailing postal. Avec ce genre de stratégie marketing, il n’existe pas de véritables restrictions au niveau de l’heure pour envoyer de la publicité.

 

Quelle heure pour quelle cible ?

 

Pour réussir une campagne marketing, vous devez apprendre à cibler les prospects. Le but est de définir l’objet de l’email que vous vous apprêtiez à envoyer, ainsi que le meilleur moment pour l’envoyer.

 

Si la prospection se base sur l’e-mailing BtoB, les meilleurs moments pour l’envoi de votre campagne e-mailing sont les mardis et les jeudis de 9 h à 19 h. Plus précisément, il est préférable de réaliser le routage de votre campagne e-mailing en milieu de demi-journée. Il s’agit de la période parfaite où les professionnels procèdent au tri de leurs emails. Ils se montreront plus enclins à ouvrir tous les mails présents dans leur boîte de réception.

 

Dans le cas d’une campagne de prospection BtoC, il faut surtout privilégier les heures où les destinataires ne se concentrent plus au travail. Il ne faut pas oublier qu’ici, le but est d’obtenir un retour sur investissement rapide et donc, de transformer le prospect en acheteur.

 

Mise à part la catégorie, il faut aussi considérer l’âge, et même le lieu de résidence du prospect cible. À titre d’exemple, pour les retraités et les quinquagénaires, il est recommandé d’envoyer vos campagnes marketing avant 18 h. Pour les jeunes de 15 à 24 ans et les CSP par contre, le laps de temps idéal se situe entre 18 h et 20 h. Pour les CSP+ et les Parisiens, le moment le plus pertinent est après 20 h. 

À quelle fréquence envoyer votre campagne e-mailing ?

Concernant la fréquence d’envoi d’une campagne e-mailing, elle n’est pas soumise à de quelconques normes restrictives. Néanmoins, il faut tout de même éviter de procéder à surmailing de masse. Vos prospects peuvent ne pas apprécier le fait que vos mails remplissent leurs boîtes de réception. Il est possible qu’ils vous prennent pour des spammeurs. Ce qui peut les inciter à se désabonner ou à se désinscrire. Ainsi, il y a quelques éléments à prendre en compte avant de décider de la fréquence d’envoi de vos e-mails.

 

Notamment, il faut tenir compte du secteur d’activité, du contexte de l’e-mailing ainsi que du ciblage. À titre d’exemple, pour fidéliser des consultants marketing, l’envoi d’une newsletter relative à leur secteur peut se faire de manière régulière, de façon hebdomadaire ou en alternant une journée sur deux. Par contre, si la cible est un particulier, il faut éviter de lui envoyer le même service ou le même produit en permanence. Cela peut l’agacer et il peut finir par mettre votre adresse email dans ses spams.

 

De ce fait, la fréquence d’envoi d’une campagne marketing est déterminante, car elle va impacter à la fois le taux de clics et le taux de désabonnement. Pour une même campagne, une newsletter efficace doit être réalisée toutes les deux semaines, avec une campagne marketing mensuelle. Cela va permettre à vos e-mailings de rester pertinents sans pour autant passer par des envois massifs, et remplir la boîte de messagerie de vos prospects. 

Pensez à étudier le comportement de vos cibles

Certes, vous respectiez toutes ces consignes mentionnées ci-dessus et la fréquence d’envoi de vos campagnes marketing, mais cela ne garantit pas toujours un bon retour sur investissement. Cela est dû au fait que vos cibles possèdent des comportements différents. Heureusement, il existe une solution marketing qui permet de connaître les tendances de vos prospects : la campagne AB Testing.

 

La campagne AB Testing

 

Avec l’AB Testing, il est possible de connaître les préférences de vos cibles, ainsi que le meilleur moment où ils sont disponibles pour lire vos contenus.

 

La campagne AB testing est simple d’utilisation. Il vous suffit de diviser en deux votre mailing-list et d’envoyer à vos clients votre email à des jours différents. La plateforme va ensuite vous donner un rapport détaillé pour que vous puissiez voir le taux d’ouverture de chaque campagne.

 

Le module AB Testing est donc un très bon moyen pour évaluer la performance de vos campagnes. De plus, il n’est pas uniquement utile pour estimer le meilleur moment pour envoyer vos e-mailings. Il est aussi d’une grande efficacité pour savoir quelle version de votre campagne est la plus performante. Effectivement, avec l’AB Testing, vous pouvez envoyer deux versions différentes de votre campagne et connaître celle avec le plus large taux de succès.

 

Une autre solution : l’envoi prédictif

 

Vous l’aurez compris, déterminer le moment propice pour l’envoi d’une newsletter d’information ou une campagne commerciale n’est pas une science exacte. Chaque « Lead » a son bon timing.

 

Avec l’évolution technologique, vous pouvez trouver des plateformes d’envoi qui proposent la fonctionnalité envoi prédictif. Le concept est simple. Le logiciel utilise un algorithme de Big Data qui va analyser en profondeur les tendances de votre liste de contacts afin de déterminer le meilleur moment pour envoyer à chacun votre campagne de prospection commerciale. Il s’agit donc d’une stratégie qui vise à envoyer des campagnes automatisées

Comment savoir si une campagne est réussie ?

Comme cité précédemment, une campagne de marketing direct est dite réussie quand elle conduit à un bon retour sur investissement, autrement dit, quand elle génère un meilleur taux de conversion du prospect en client. Pour cela, plusieurs facteurs entrent en action :

 

  • les éléments visuels du contenu
  • les images de fond
  • la police de caractères
  • le moment de l’envoi de l’email
  • le taux de clics
  • le chiffre d’affaires généré
  • la délivrabilité de la campagne.

Même si votre campagne est envoyée au meilleur moment, le contenu de votre site internet doit être attractif pour retenir l’attention du prospect.

 

De nos jours, il existe plusieurs solutions marketing qui peuvent vous aider à créer un email transactionnel.

 

Sarbacane

 

Quand on parle de concevoir une campagne marketing, Sarbacane Desktop représente le meilleur logiciel. Il se distingue surtout de par son côté responsive design. 

Cette plateforme vous garantit une grande facilité d’utilisation. L’éditeur HTML de la plateforme se charge de la conception du contenu de votre site internet. Nul besoin de posséder un designer interne. L’outil dispose d’une grande variété de templates accessibles dès la version gratuite pour chaque secteur d’activité. Par ailleurs, c’est aussi le cas pour les polices de caractères.

 

Ensuite, le logiciel est également en mesure de vous assister pour l’envoi de votre email de bienvenue. Pour une nouvelle campagne, cet e-mail est essentiel pour fidéliser un futur prospect. L’email de bienvenue peut être sous la forme d’un formulaire d’inscription sur votre site internet, l’adhésion à un programme de fidélité ou autres.

 

Pour ce qui est de l’e-mailing en lui-même, Sarbacane Software permet de gérer votre liste de contacts. Plus précisément, avec l’outil de gestion de base de contacts CRM, vous pouvez stocker, analyser et exploiter au maximum votre mailing-list. Vous pouvez donc réaliser des envois en masse personnalisés pour chacune de vos cibles.

 

Enfin, le logiciel possède une fonction anti-spams. Grâce à cela, les prospects n’auront pas de doute sur l’origine de vos campagnes.

 

Digitaleo

 

Digitaleo est actuellement le meilleur logiciel si vous désirez une campagne multicanal. Cette plateforme d’envoi ne se limite pas uniquement à l’envoi d’e-mailing. Elle s’occupe aussi de l’envoi de SMS, du fax-mailing, des landing pages ou de la messagerie sur répondeur. Ce qui le rend très pratique.

 

Le principal avantage de Digitaleo pour une campagne e-mailing repose sur sa liste de contacts très riche, que ce soit en BtoB ou en BtoC. Effectivement, pour une nouvelle entreprise qui ne possède pas encore des fichiers d’adresses, le logiciel met à votre disposition plus de 38 millions de prospects répartis sur diverses localités et dans des secteurs variés.

 

Ensuite, l’outil dispose des multiples fonctionnalités avancées telles que « Campaign Monitor » pour pouvoir analyser les résultats de vos campagnes. À l’instar de « ABTesting », grâce à cette fonctionnalité, vous pouvez accéder en temps réel aux statistiques détaillées de votre campagne marketing.

 

Enfin, toujours dans l’optique d’optimiser au mieux votre taux de délivrabilité et votre taux d’ouverture, la plateforme se charge de prendre en main les relances automatiques. Il vous suffit de définir l’option de relance. Notamment, souhaitez-vous relancer un e-mail après une action (inscription, achat…) ou après un comportement (ouverture, clic…) ?

 

Active Trail

 

La plateforme de routage active trail est surtout réputée pour le marketing automation. Il s’agit d’une technique basée sur le trigger marketing.

 

Son objectif est de créer un scénario de conversion, le segmenter pour aider un marketeur dans sa gestion de campagne. L’outil va concevoir une interface visuelle sur laquelle vous pouvez voir la logique derrière une séquence d’envois en masse de mailings, en prenant en compte les profils de vos clients.

 

Ainsi, vous pourrez assez facilement déterminer le moment idéal pour effectuer votre campagne de prospection. Grâce aux trigger marketing, l’interaction avec vos clients se fera de manière automatique. En fonction du comportement du prospect, une série d’actions est automatiquement déclenchée. Avec cette méthode, votre client aura l’impression d’être bien pris en charge, que vous êtes en permanence à son écoute.

 

Aweber

 

Les marketeurs sont continuellement à la recherche d’une plateforme à la fois simple d’utilisation et pratique pour créer une campagne marketing. Le logiciel Aweber offre une très bonne alliance entre ces deux caractéristiques.

 

Cet outil intègre la conception des landing pages, l’envoi de vos e-mailings, la création de vos formulaires d’inscription ou encore le suivi de l’évolution de votre campagne.

 

Les rapports et analyses détaillés que vous recevez sont clairs et faciles à comprendre. Vous pouvez ainsi aisément déterminer les modifications à effectuer pour optimiser la performance de votre campagne marketing.

 

Si besoin, l’algorithme du logiciel peut se charger de cette démarche pour vous. Il est même en mesure de procéder à la personnalisation de vos emails en fonction du profil de chaque prospect. De cette manière, sans bouger le petit doigt, vous obtenez la garantie que vos clients reçoivent leurs emails personnalisés au bon moment.

Améliorez le contenu de vos campagnes d’e-mailing

Sachez que, les internautes accordent plus ou moins 10 secondes pour visualiser une publicité dans leur boîte mail. Il faudra donc savoir se démarquer pour attirer leur attention. Compte tenu de cette situation, il est plus que nécessaire d’optimiser le contenu de vos campagnes d’e-mailing. Gardez toujours à l’esprit que l’objectif de la communication est d’inciter le lecteur à découvrir votre site.

 

Vous trouverez ci-après des astuces pour optimiser le contenu de vos campagnes e-mailing.

Évitez de mettre trop de contenu

Si l’objet de votre e-mail  est captivant, votre cible serait alors tentée d’ouvrir  votre message. Elle pourra par la suite consulter le contenu de votre message. Misez sur un bon contenu. C’est l’élément clé pour inciter le lecteur à se rendre sur votre site. Il faudra faire en sorte que les informations que vous donnez soient les plus pertinentes possibles.

 

Un conseil, inutile de rédiger un contenu long avec des informations inutiles.  Trop d’informations tuent l’information. Vous risquerez de perdre l’attention du lecteur. Donc, allez tout droit à l’essentiel.  En effet, si le lecteur obtient toutes les informations qui l’intéressent dans votre message, il n’aura plus aucune raison de visiter votre site.

 

N’alourdissez pas vos paragraphes ; le message dans votre mail se doit d’être clair et précis. Plus le contenu est concis, plus l’e-mail aura du succès.

 

Comme l’objectif de votre campagne d’e-mailing est de convaincre le lecteur de visiter votre site web, vous devez alors éveiller sa curiosité sans devoir dévoiler toutes les informations qui y sont présentes.

 

Même si le contenu de vos campagnes d’e-mailing est court, il peut amener le lecteur à aller plus loin : sur votre site ! Veillez toutefois à ce que votre contenu soit convaincant et convertissant.

Autres conseils

  • Adoptez un texte spécifique à l’audience en cours. 
  • N’hésitez pas à utiliser tous les outils de la mise en page (gras, listes à puces, italique, etc.).  Une bonne structuration permettra d’aiguiller votre cible, jusqu’à la CTA. Vous pourrez vous  servir de ces outils pour valoriser les avantages des clients/abonnés. Ou bien, de mettre en avant une promotion exceptionnelle ou autre. 
  • Pour rendre le contenu encore plus attrayant, vous avez la possibilité d’insérer une image et/ou rédiger un petit résumé de vos offres ou services. Toutefois, il ne faut pas trop en abuser. Le lecteur risquerait de se perdre facilement dans vos propositions. 

N’hesitez surtout pas faire appel à l’outil A/B testing afin d’optimiser le message de votre mail.  A rappeler que cet outil consiste à envoyer deux différentes versions d’un contenu vers deux cibles distinctes (échantillons). Après l’obtention des résultats sur ces derniers, la campagne e-mailing la plus performante en termes clichés sera transmise aux autres destinataires de la liste d’envoi.

Envoyez un message unique et suivant les normes

Un point important à prendre en compte, optez pour un message unique pour réussir votre campagne e-mailing. Pour garder l’attention d’un internaute, il vaut mieux inclure une seule idée dans votre message. Cela garantira l’efficacité de votre stratégie marketing.

 

Par ailleurs,  il faudra respecter le règlement général sur la Protection des Données. C’est un autre point important à ne jamais négliger.

 

Le RGPD est imposé dans le but de gérer le traitement de certaines données personnelles. Il s’agit notamment des informations sensibles liées à une Dans ce règlement, les entreprises, elles-mêmes, sont tenues de protéger les données personnelles recueillies. De par ailleurs, il est nécessaire de démontrer la conformité des messages sécurisés avec le RGPD.

 

  • Vous devez d’abord obtenir l’agrément de l’internaute avant de pouvoir lui envoyer une publicité électronique par mail. De ce fait, il est recommandé de recourir à l’« opt-in ». 
  • Vous pouvez renforcer la sécurité de votre message unique en optant pour le double opt-in. Dans ce cas, le contact doit confirmer son inscription, suite à la réception d’un e-mail. Ce procédé d’e-mailing marketing vous permet de renforcer la protection, en évitant les contacts avec des adresses erronées. 
  • Vous devez envoyer, à chaque e-mail, un contenu spécifique (promotionnel, newsletter…). Proposez donc une case pour toutes les boîtes mail, afin de permettre au visiteur de choisir librement.
  • Si votre cible est convaincue par votre contenu et qu’il consent à donner ses informations professionnelles (son nom et prénom, sa date de naissance, son adresse IP, etc.), vous pourrez les réunir en lui expliquant les raisons de cette collection ;
  • Quoi qu’il en soit, faites toujours apparaître le lien qui permet à l’internaute de se désinscrire. Il s’agit en quelque sorte d’un anti-spam.

Ne négligez pas l’accroche

Pourquoi ?

 

L’accroche est l’outil magique d’un e-mailing. Il poussera votre cible à se rendre sur votre site internet pour se renseigner. Là encore, il faudra éviter de rédiger une accroche trop longue.

 

L’ouverture de votre e-mail par le destinataire est déjà une étape importante, mais reste toutefois insuffisante. Il faut faire en sorte que la cible clique sur le CTA et les liens afin d’accéder à votre site. Grâce à l’accroche, votre cible pourra avoir un avant-gout des services et des offres que vous avez à lui proposer. 

Écrivez un message bien structuré

Le contenu clé doit apparaître dans l’idée principale de vos campagnes d’e-mailing, afin que les cibles le voient, dès le début de la lecture. C’est un point important à ne pas négliger.

 

Placez en premier le contenu qui, selon vous, sera le plus pertinent pour votre lecteur, et indiquez d’emblée l’objectif principal de vos campagnes d’e-mailing. Actuellement, presque tous les internautes sont attirés par les idées de personnalisation, qu’il s’agisse du message e-mailing ou du site internet.

 

Les critères à prendre en compte avant la personnalisation

 

  • La personnalisation par le biais de la géolocalisation

Personnaliser sa géolocalisation favorise la diffusion de ses offres ou de ses services. Essayez, par exemple, de transmettre un message d’alertes promotion ou d’annonce événement spécial, en vous servant des localisations de tous vos magasins (proches de vos prospects).

 

Vous pouvez relier la météo et la géolocalisation, en guise de personnalisation de mail. Par exemple, publiez des climatiseurs en promotion dans les endroits où la température fait environ 39 °C.

 

  • La personnalisation selon la maturité du client

Ce critère peut ouvrir un grand tunnel de conversion. Personnaliser vos e-mails en fonction de la maturité de vos destinataires permet de trouver ce qu’ils recherchent vraiment. Le but est de maintenir votre relation avec vos clients, jusqu’à ce qu’ils cliquent sur les liens.

 

Vous pouvez, par exemple, envoyer un e-mail de bienvenue aux nouveaux prospects, en intégrant déjà un petit aperçu de ce que votre entreprise a à leur offrir.

 

  • L’e-mail destiné aux nouveaux prospects

Pour motiver les clients à poursuivre les démarches après l’ouverture du mail, c’est-à-dire la visite de votre site officiel, vous pouvez leur proposer une offre de remerciement.

 

Une pratique tout aussi efficace, pensez à offrir un bon de réduction pour vos clients fidèles par le moyen de l’e-mail, afin de les inciter à retourner sur le site.

 

  • L’e-mail destiné aux clients inactifs

Vous pouvez solliciter vos prospects à revenir sur votre site en leur proposant une offre ou un service de livraison gratuite. Vous avez tout aussi la possibilité de leur proposer de télécharger un contenu premium gratuitement.

 

La considération de « l’intérêt de tous »

 

Comme objet de personnalisation pour votre e-mail, vous pouvez faire usage des contenus les plus consultés ou des produits les plus commandés par vos clients. Pour la mise en place, vous pouvez par exemple, écrire : « Si vous êtes intéressé par ce produit, vous pouvez en trouver d’autres modèles intéressants juste en cliquant sur le lien ci-dessous ».

 

S’il s’agit d’un marketing B2B, il est possible de personnaliser votre message en vous servant du domaine de travail ou de l’entreprise de votre cible. Ainsi, vous serez susceptible de lui présenter des services répondant à ses attentes.

 

L’insertion d’image dans vos e-mails

 

Se servir d’une image dans une campagne e-mailing est devenu une pratique très répandue en termes d’e-marketing. Il s’agit également d’un excellent outil de redirection. C’est-à-dire qu’il permet d’inciter un prospect à passer à l’acte final : cliquer sur le CTA menant au site officiel. Un conseil, vous devez éviter l’insertion d’images qui n’ont rien avoir avec l’objet de l’e-mail.

 

Pareillement, il est recommandé de n’inclure qu’une seule image dans votre mail. Si vous y insérez plusieurs, les serveurs de messagerie pourraient bloquer automatiquement certaines d’entre elles. D’ailleurs, vous pouvez simplement envoyer un email clair et bien objectif sans avoir à ajouter des images.

Assurez la conversion du lecteur

Convertir un client est en grande partie l’idée principale d’une campagne d’e-mailing. Afin d’y parvenir, vous pouvez recourir à diverses techniques.

 

 

Faites un appel à l’action

 

Exemple de CTA pour un appel à l’action :

 

  • Contactez alors le… au 03******
  • Réservez votre essai…

Le CTA assure l’efficacité d’une campagne e-mailing. Cependant, une contrepartie s’impose. Le but étant d’inciter les prospects à passer la seconde étape : se diriger vers votre site internet, commander des produits, etc.

 

Lorsque vous faites un appel à l’action, vous devez mettre en évidence les intérêts d’acheter un produit ou d’aller sur le site officiel.

 

En voici quelques exemples :

 

  • Disposez d’un devis
  • Nos consultants vous contactent
  • Gagnez 10 % de réduction, après avoir complété le formulaire

Les CTA des e-mails sont indispensables. L’idée d’un CTA est de mettre en avant le concept principal du contenu dès l’en-tête. Il n’est donc pas négligeable.

 

 

La place des CTA

 

 

Comme vous l’aurez compris, le CTA ou appel à l’action devrait occuper une place importante dans la stratégie e-mailing. Il doit se placer à la première ligne ou la ligne de flottaison. Il est aussi possible de créer des liens suivis d’un second CTA au pied de votre mail. Ainsi, les visiteurs pourront cliquer dessus après avoir lu l’e-mail.

 

Optimisation du CTA

 

Un CTA doit être différent du reste de votre message. Il a pour principale fonction de mettre en valeur votre mail (« Télécharger mon guide », « Voir ma collection… », etc.).

 

Fixez le but marketing de votre e-mail pour trouver la meilleure stratégie

 

Nous revenons à l’accroche. C’est un élément essentiel pour réussir à convertir ses prospects. Toutefois, il n’est pas toujours facile de la trouver. Certaines questions sont à se poser :

 

  • Pour quelle raison transmettez-vous cet e-mail ? Dans quel but faites-vous cette campagne e-mailing ? ➡ Ici, les réponses peuvent être : pour mettre en contact avec de nouvelles cibles, pour convertir ces derniers, pour les réactiver ou les fidéliser, etc.
  • S’agit-il d’une campagne particulière ? Quel est l’objet de cette campagne ? ➡ Cela peut être le lancement d’un nouveau produit, la promotion de saison, etc.
  • Que voulez-vous que les internautes fassent après avoir ouvert vos courriels ? ➡ Est-ce pour les inciter à procéder à un achat sur votre site, publier à leur tour vos campagnes e-mailing, participer à un événement, demander des infos supplémentaires sur un autre article, etc.

Gardez une interaction avec votre audience

 

Il est important d’interagir le plus souvent possible avec votre audience, lorsque vous êtes dans le secteur du marketing. Pour y parvenir, il convient de :

 

Bien vous entretenir avec les nouveaux clients :

 

  • Créez un lien de confiance avec vos prospects, en leur envoyant un message de remerciement (pour avoir réalisé un achat sur votre site, par exemple) ;
  • Présentez clairement la manœuvre de vos services, ou le déroulement de votre site ;
  • Donnez du contenu gratuit à ceux qui ont complété un formulaire (après conversion) ;
  • Suggérez la lecture de démonstrations des services ;
  • Transmettez un message incitant les visiteurs à suivre également d’autres fils de publicités similaires à ce que vous lui avez proposé initialement ;
  • Avancez des recommandations d’articles ou de contenu. 

Maintenir la fidélisation de vos visiteurs :

 

  • Utilisez « newsletter » comme moyen de communication, pour publier régulièrement vos nouveaux produits et services, les événements et les actualités ;
  • Si possible, pour les produits déjà existants (achetés ou consultés), créez plus souvent des offres promotionnelles spéciales ;
  • Dévoilez les autres produits de votre site après un achat ;
  • Vous pourrez également demander un retour client concernant un produit vendu : le client est-il satisfait de votre service ou offre ? (communication avec le service client, temps de livraison, etc.).

Réactiver les prospects inactifs :

 

  • Procurez un contenu premium pour inciter un contact de revisiter votre site ;
  • Proposez un produit dont la livraison est gratuite ;
  • Transmettez un message de relance aux visiteurs inactifs ;
  • Avancez ces bénéfices ci-dessus avec des productions innovantes.

Voici quelques astuces supplémentaires pour optimiser le contenu de votre campagne d’e-mailing

Afin de pouvoir appliquer une stratégie d’e-mailing opérante, il faut commencer par analyser la performance des courriers déjà envoyés. Cette analyse a pour but de repérer les points à optimiser.

 

Pour éviter de vous égarer et de mettre le prospect dans l’incertitude, vous devez tenir compte de plusieurs critères. Cela permet de bien exploiter les données envoyées précédemment.

 

Le taux d’ouverture :

 

Il présente le pourcentage de cibles ayant ouvert votre contenu. Si vous constatez qu’il n’est pas suffisant, cela signifie que :

 

  • Les données que vous communiquez ne sont pas persuasives ➡ renouvelez donc vos formulations ;
  • Vos messages n’apparaissent pas dans la boîte de réception (les spams par exemple) ➡ faites en sorte que vos mails n’atterrissent pas dans les spams en appliquant les bonnes pratiques.

Le taux de clic lien :

 

Celui-ci correspond au nombre de personnes qui ont déjà dépassé l’étape d’ouverture du mail. Autrement dit, les personnes qui ont cliqué sur le lien redirigeant vers votre site officiel. Pour atteindre un maximum de score :

 

  • Proposez des contenus de valeur aux destinataires ;
  • Assurez la bonne présentation du mail professionnelle ;
  • Veillez à ce que l’écriture soit bien visible et lisible (taille de police des liens, l’apparence des contenus…) ;
  • Assurez-vous que les éléments de votre CTA ne sont pas indésirables.

Il convient de noter que cet indicateur ne permet pas de distinguer exactement le nombre de personnes ayant cliqué sur votre lien. Par contre, le taux de réactivité de mail, lui, est un outil qui permet de déterminer avec précision le nombre de clics par ouverture.

 

Le pourcentage de désinscription :

 

Il est possible de déterminer le taux des adresses s’étant désinscrites de votre campagne e-mailing, depuis le pied de page. Si le nombre de désabonnés est élevé, cela signifie que :

 

  • Votre contenu est (peut-être) long, mais sans intérêt ➡ il est donc nécessaire de produire des contenus de qualité ;
  • Les données de votre courrier n’ont rien à voir avec celles des liens ➡ assurez-vous de la cohérence entre le contenu du lien et celui de votre site.

En respectant chacune de ces différentes indications, vous arriverez à formuler un contenu de qualité et non encombrant, pour chaque client mail.

Optimisez l'objet de votre email

D’après un sondage en 2021,  plus de 319,6 milliards d’e-mails sont envoyés et reçus  au quotidien. Ce chiffre va sûrement augmenter dans les années à venir.  Un individu, recevrait en moyenne 20 à 50 mails par jour.

 

Vu ce nombre fulgurant, l’internaute ne va pas s’attarder à ouvrir un par un ses mails. Dans la plupart du temps, il va seulement se contenter de regarder l’objet du mail. Il enverra par la suite les mails qu’il jugera inutiles dans la corbeille ou dans les spams ; et ne gardera que les mails captivants. Ces chiffres amènent les marketeurs à se poser une question : Comment attirer l’attention du lecteur ? 

Optimisation de l’objet d'email, son importance

Etant donnée la situation, l’optimisation de l’objet de votre email n’est plus une option, c’est devenue indispensable pour attirer l’attention du lecteur. En effet, l’objet du mail est le premier élément que vos prospects verront en consultant leur boîte mail. Il joue donc un rôle majeur.

 

Vous devez faire en sorte qu’il marque les esprits de vos destinataires et attirer leur attention sur le message que vous souhaitez véhiculer.

 

Tout se joue sur la qualité de la ligne d’objet de votre e-mailing marketing. De ce fait, pour améliorer votre taux d’ouverture, il doit être le plus percutant possible.

 

Trois facteurs permettent de déterminer si un objet d’email est réussi. Il doit notamment :

 

  • attirer les esprits, 
  • convaincre le lecteur et
  • appeler à l’action.

En prenant en compte ces trois points, on peut conclure que l’objet d’email représente la pièce maîtresse pour la réussite d’une campagne e-mailing. 

 

Comment optimiser l'objet de votre mail marketing ?

Tout d’abord, avant de concevoir des lignes d’objets pour vos campagnes e-mailing, il faut garder en tête que l’objectif principal est de susciter au mieux la curiosité des destinataires. Pour cela, certains points doivent être pris en considération. 

Se mettre à la place du client

Il est vrai que la base d’une campagne de mailing est surtout de mettre en avant votre service ou votre produit. Toutefois, quand vous rédigez l’objet de votre message, pensez à ne pas trop vous étaler sur les caractéristiques des produits.

 

Mettez-vous plutôt à la place du client et demandez-vous ce qui pourrait vraiment l’intéresser. C’est en procédant ainsi que vous réussirez à rendre l’objet de votre mail plus attrayant aux yeux de vos cibles.

 

De par ailleurs, optez pour une stratégie marketing émotionnelle. Effectivement,  l’émotion est devenue un facteur non négligeable pour optimiser les campagnes e-mailing. Ainsi, n’hésitez pas à jouer avec l’émotion lors de l’optimisation de votre objet e-mailing. À titre comparatif, voici des exemples d’objets dans différents styles :

 

  • Objet incluant l’émotion : “Votre maison écoresponsable enfin accessible “
  • Objet classique : “Les meilleurs taux pour votre maison écologique avec (nom de la société) ” 

Rédigez une phrase courte

Quant à la longueur de la ligne d’objet d’e-mail, il est préférable d’opter pour des phrases courtes. Donc, ne donnez pas trop de détails dans votre message.  C’est également un moyen pour éviter d’être tronqué par la boîte de réception du destinataire.

 

Pour chaque adresse email ou webmails, les caractères affichés pour une ligne d’objet sont limités. Pour Gmail, le nombre de caractères est fixé à 77 caractères,  60 pour Outlook et 45 pour LaPoste.

 

Ainsi, pour éviter tout désagrément, il est conseillé de rédiger une ligne d’objet d’email comprise entre 30 et 50 caractères. Pensez à prendre exemple sur les titres de films. Plus ils sont courts, plus on les retient facilement. 

Pensez à concevoir un texte unique

Il ne faut pas oublier que vous n’êtes pas le seul à envoyer une newsletter professionnelle ou un email de prospection à vos clients. Pour se distinguer de la concurrence, il est donc important de faire en sorte que l’objet de votre message soit original. Cela passe par plusieurs étapes.

 

En premier lieu, il faudra veiller à bien configurer votre formulaire d’inscription. C’est  à partir de cette base de données que vous pourrez connaître les profils de vos prospects. Ici, il s’agit de prendre en compte les moindres détails qui peuvent vous aider à répondre aux questions de base pour la rédaction de votre objet d’email, à savoir :

 

  • Qui ? 
  • Quoi ? 
  • Où ? 
  • Pourquoi ? 
  • Comment ? 
  • Quand ? 

Grâce à ces données, vous aurez la possibilité de définir les besoins et les habitudes de chacun de vos cibles, tout en considérant la zone démographique.

 

Deuxièmement, il faudra déterminer ce que votre entreprise peut apporter de nouveau par rapport à vos concurrents directs ou indirects.

 

Enfin, pensez à être clair et le plus précis possible dans votre objet. Essayez d’intégrer en une seule ligne les éléments pertinents que vous souhaitez communiquer.

 

Dans le cas où votre entreprise dispose déjà d’une bonne renommée auprès de vos prospects, n’hésitez pas à inclure son nom dans l’objet de l’email

Certains mots et certaines ponctuations à ne pas inclure dans l’objet

Dans le langage de l’e-mailing, il existe des mots qui ne sont pas vraiment recommandés, voire qui sont à proscrire. C’est notamment le cas des termes “achetez”, “promotion” ou encore “gratuit”. Ces derniers sont considérés comme étant trop promotionnels. En général, l’algorithme de la boîte de réception de vos destinataires les considère comme des messages envoyés par des spammeurs. Du coup, votre email sera automatiquement envoyé dans les spams.

 

Il en est de même pour certaines ponctuations, en particulier les “points d’exclamation”.

 

Pour contourner cela tout en restant attractif, pensez plutôt à mettre en avant l’expertise de votre entreprise ainsi que son utilité pour le client. 

Optez pour des objets sous forme de questions

Si vous vous demandez pourquoi utiliser une question en guise d’objet de votre marketing par e-mail, la réponse est assez simple. Une question attise forcément la curiosité de vos destinataires et les incite à trouver la réponse qui se trouve dans le contenu de votre email.

 

Plus précisément, l’interrogation ouverte va annoncer le thème général de votre message, sans pour autant dévoiler des informations. 

Employez le "teasing"

Vous connaissez le concept du teasing ? Dans le cinéma, il s’agit de la bande-annonce, un regroupement de petites séquences d’un film pour attirer le public. Faites de même avec votre ligne d’objet d’email. Au lieu de rédiger une ligne basée sur une stratégie purement commerciale, donnez un avant-goût des valeurs de votre société.

 

Créez une courte phrase attrayante et concise tout en gardant un suspens entier. Votre objectif est que vos cibles ouvrent vos e-mailings pour découvrir l’intégralité des informations que vous voulez leur donner. 

N’hésitez pas à utiliser les chiffres

Si les études ont prouvé que l’intégration des chiffres dans le titre d’un article de blog améliore le taux de clic, il n’est pas autrement pour l’objet d’un mailing marketing.

 

Que ce soit une liste de chiffres ou une notion de temps, leur présence permet  de transmettre un message direct et clair. Pour une campagne de marketing direct par exemple, cela aide votre client à obtenir des informations précieuses et précises sur votre offre.

 

Comme exemple, voici une ligne d’objet intégrant un chiffre :

 

– “6 étapes pour effectuer une Benchmark”

Mettez un peu d'humour

Peu importe le secteur d’activité, l’humour est un moyen très pratique pour se démarquer de la concurrence. Pourtant, il est encore rare de voir des expéditeurs qui fassent sourire surtout pour une campagne d’e-mailing transactionnel.

 

Ici, le concept de l’humour n’est pas de faire une blague proprement dite. Le but est plutôt de montrer la bonne humeur qui règne dans votre entreprise et de partager ce sentiment avec votre prospect avec une dose de subtilité.

 

De nombreuses options sont possibles pour mettre un peu d’humour dans votre objet d’email. Vous pouvez par exemple choisir de faire de simples jeux de mots. 

Mettre l'élément clé de votre campagne dans votre objet

Lorsque vous rédigez votre objet d’email, il faut être direct. Inscrivez directement vos nouveautés ou le message principal que vous désirez partager à vos clients. Si besoin, ajoutez un émoji pour que votre message soit plus compréhensible. 

À titre d’exemple, pour une offre promotionnelle à durée limitée, n’hésitez pas à mettre un émoji à l’image d’un cadeau avec la durée de fin de l’offre. Voici comment vous pouvez procéder :

 

 “🎁 Aujourd’hui seulement, un taux exceptionnel pour votre projet immobilier”

Privilégiez le long terme

Contrairement à ce que certains peuvent penser, il ne suffit pas d’obtenir un bon taux de clic sur une seule newsletter professionnelle pour dire que votre objet d’email est réussi.

 

Il faut surtout faire en sorte de maintenir une bonne relation client. Plus précisément, vos mailings doivent établir une relation durable entre votre entreprise et vos prospects, instaurer un climat de confiance entre vous. De cette manière, vos destinataires seront plus enclins à ouvrir facilement vos futures campagnes.

 

Il est donc primordial de ne pas surjouer le contenu de votre ligne d’objet. Même s’il s’agit de marketing émotionnel, n’abusez pas des “sentiments d’urgence” pour attirer les clients, uniquement pour augmenter votre taux d’ouvertures. Pensez plutôt à donner un “ton”, une identité propre à votre ligne d’objet. Cela aide aussi à reconnaître facilement vos mails parmi tous ceux présents dans la boîte de réception de votre client.

 

 

Pour écrire votre ligne d’objet d’email, vous pouvez donc utiliser l’une de ses techniques ou les combiner en fonction de votre inspiration et des besoins de votre  newsletter. En effet, il existe certains types d’objets qui demandent de rassembler plusieurs de ses méthodes. Si vous voulez prodiguer des conseils par exemple, soyez à la fois précis et intégrez une donnée chiffrée dans votre phrase. Pensez à faire de même que ce type de message :

 

– “Comment réaliser une Benchmark en 5 étapes ? “

Le "prehead" : aussi important que l'objet de l'email

Hormis l’objet de l’email en question, il faut également bien configurer le contenu de votre message. Pensez à bien élaborer votre “prehead”. 

Qu'est-ce que le prehead ?

Quand les destinataires reçoivent votre email, après l’objet, la première chose qu’ils voient c’est le “prehead”. Il s’agit de la ligne de phrase qui s’affiche juste derrière l’objet dans la boîte de réception, et cela, peu importe le support (fixe ou mobile).

 

Globalement, le prehead est un résumé du contenu de votre message. De ce fait, plus il sera accrocheur, plus cela incitera vos clients à lire le reste du contenu. 

Comment rédiger le prehead ?

Pour la conception de votre prehead, vous pouvez utiliser les mêmes stratégies utilisées pour la création de la ligne d’objet. Cependant, il y a d’autres éléments à ne pas oublier.

 

En premier lieu, il est conseillé de limiter la longueur de votre prehead entre 85 et 100 caractères. Évitez les phrases inutiles et allez directement à l’essentiel du sujet. Mettez bien en évidence les informations en rapport avec l’objet que les clients attendent.

 

En second lieu, n’hésitez pas à utiliser des mots-clés et des tournures qui aident vos prospects à comprendre rapidement le sujet de votre email. Dans l’éventualité où votre marque le permet et que c’est en accord avec sa vision, vous pouvez ajouter des émojis pour donner un aspect plus vivant et marquer l’esprit.

 

Enfin, personnalisez au maximum votre prehead. En d’autres termes, si possible, n’hésitez pas à intégrer le nom de votre client dans votre ligne de phrase. Pour cela, vous pouvez faire appel à des outils spécifiques, tels que CRM, Sarbacane Software ou autres. Ces derniers permettent de concevoir des e-mailings personnalisés. Toujours en vous appuyant sur ces outils, vous pouvez également donner des informations personnalisées que votre prospect trouvera pertinentes. Ces deux options sont très utiles, car en les voyant, vos clients seront tentés de cliquer pour connaître la suite de votre message. 

Évitez les adresses email "No Reply"

Une fois vos lignes d’objet de mails créées, avant d’envoyer vos campagnes e-mailing, pensez à vérifier l’adresse mail expéditeur. En l’occurrence, il ne faut pas utiliser des adresses avec la mention “No Reply “qui signifie qu’il n’y a aucun moyen de réponse pour le destinataire ?

 

Dans ce genre de situation, le lecteur est susceptible de penser qu’il s’agit d’une adresse fictive provenant de robots. Cela implique qu’il y a de fortes probabilités que l’on considère votre email comme un spam.

 

Au contraire, offrez la possibilité à vos internautes de vous répondre en un seul clic. Cela leur procurera un sentiment de proximité avec votre société. De même, cela vous permet de rester en contact avec votre client. 

Suivre la performance de vos objets

Une fois vos objets d’emails conçus, pour vérifier leur efficacité, il est important de suivre leurs performances. Pour connaître ces données, vous devez utiliser une plateforme de routage qui vous permet d’obtenir des résultats quant aux nombres de clics uniques à chaque envoi. Ainsi, vous pouvez déterminer les lignes d’objets les plus pertinentes, celles qui génèrent le plus d’ouvertures, et donc forcément celles qui obtiennent un bon retour sur investissement.

 

Il ne faut pas oublier que votre objectif est de faire en sorte que le destinataire accède à votre landing page ou votre site internet pour une conversion en futur prospect. 

Faites appel à des professionnels pour vos objets d'email

Bien que vous soyez méticuleux dans la conception de votre ligne d’objet d’e-mail, il est impossible de maîtriser parfaitement les critères de sa réussite. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est recommandé de varier votre mailing de masse.

 

Pour cela, de nombreuses plateformes vous proposent diverses solutions. Avec myFlow, vous pouvez réaliser des campagnes d’AB testing efficaces. Effectivement, ce module n’est pas uniquement adapté aux templates. Il peut également prendre en charge la conception de toute votre campagne marketing par email, ce qui inclut la conception de votre ligne d’objet d’email. Ainsi, l’outil va vous proposer différentes sortes de campagnes et effectuer une analyse de leur performance et du taux d’ouvertures. Après quoi, vous obtiendrez les résultats détaillés pour définir lesquelles de vos campagnes sont les plus efficaces. 

 

Conclusion

Si le e-marketing est devenu obligatoire pour la promotion de l’image d’une entreprise, réussir une campagne e-mailing n’est pas chose aisée. De nombreux facteurs sont à prendre en considération, de la conception des landing pages à la création du site internet, en passant par la rédaction de l’objet d’email.


Heureusement, pour assister les annonceurs et les marketeurs, il existe divers logiciels et des plateformes spécialisées dans le marketing automation, que ce soit pour le BtoB ou le BtoC. Certaines accordent une version gratuite. Toutefois, pour disposer des fonctionnalités avancées et de tous les services que propose la plateforme, il est essentiel de passer par la version payante. En contrepartie, l’outil vous garantit un bon retour sur investissement, une augmentation de votre taux de clic.


Avec myFlow, vous avez la possibilité d’avoir une équipe qui s’occupe des moindres détails de votre campagne e-mailing. Nous vous proposons des modules adaptés à vos besoins ainsi qu’aux attentes de votre liste de contacts. Un tableau détaillé et facilement compréhensible est disponible pour chaque e-mailing afin de connaître la performance de votre campagne de prospection. Ainsi, vous pouvez effectuer des améliorations et effectuer une personnalisation de vos campagnes en prenant en compte le profil de chacun de vos clients. 

Demandez une démo !

*Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par MyFlow pour la communication marketing et commerciale. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service marketing et au service commercial de MyFlow. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en cliquant ici.

Graphisme & Webdesign

Donnez à votre site la personnalité idéale pour faire passer votre message. Nos experts interviennent dans la continuité de votre réflexion de marque sur la conception de votre logo et l’élaboration de votre charte graphique, nos experts en graphisme et webdesign interviennent pour vous sur la création d’une identité visuelle forte et en adéquation avec vos valeurs ainsi que sur l’ensemble des supports de communication, que ce soit la réalisation de bannières publicitaires, la conception d’emailings, la réalisation de visuels pour les réseaux sociaux tels que des illustrations, des infographies ou des supports de vente. Quels que soient vos besoins, nous vous proposons la spécialité la plus adaptée à vos exigences (Illustrateur, Infographiste, Directeur artistique, Motion Designer …)

Développement de sites web et maintenance

Vous recherchez un partenaire pour développer la vitrine de votre entreprise ? Nos équipes interviennent sur le développement de sites à partir de CMS tels que  WordPress ou Drupal ainsi que le développement à partir de Frameworks tels que Symfony ou  Laravel si vous recherchez des fonctionnalités plus poussées. Nous pouvons aussi assurer le travail de maintenance de votre site web ou application si vous recherchez un partenaire technique pour le faire évoluer ou directement maintenance préventive pour sécuriser votre activité et prévenir de toute attaque.

Marketing digital

Vous cherchez à construire votre stratégie en marketing digital ? En fonction de vos besoins, nos équipes déterminent pour vous un plan de communication personnalisé pour atteindre vos objectifs. Si par exemple votre objectif est de gagner en visibilité naturelle, partez sur de bonnes bases avec un audit SEO  qui détaillera tous les points à améliorer pour développer votre visibilité sur les moteurs de recherches. Le référencement naturel à un ROI à moyen/long terme donc si vous recherchez de l’acquisition à court terme nous proposons d’autres leviers à définir en fonction de différents paramètres (Cible, Environnement, Concurrence …). Voici quelques exemples de leviers que nous pouvons préconiser : Amazon Ads, Houzz Ads, Google Search Ads, Facebook et Instagram Ads,  et bien d’autres. Demandez l’avis de nos conseillers pour vous orienter sur les bons leviers.

Vidéo et animation

Vous recherchez une équipe pour le tournage et le montage ? Ou vous souhaitez peut-être réaliser des vidéos en 2D ou en animation motion design ?

Que ce soit pour réaliser des vidéos corporate, des vidéos de formation ou de filmer un interview, notre équipe vous accompagne et vous propose l’intervention de profils spécialisés pour répondre à vos attentes. Vous n’avez pas les connaissances pour travailler sur vos vidéos ? Pas de panique si ce n’est pas votre cœur de métier, c’est la passion de nos experts en vidéo et animation ! Notre équipe se charge aussi de l’enregistrement de voix-off sur votre film, afin de traduire des propos ou d’ajouter un texte narratif. Nos experts interviennent en parallèle sur des prestations de rédaction et de traduction, si par exemple votre objectif est de décliner votre vidéo en différentes langues ou de partir d’une vidéo en langue étrangère.

Rédaction et traduction

Vous recherchez une plume efficace pour faire passer vos idées ou développer votre référencement naturel? Votre niveau d’anglais ou d’espagnol ne suffisent pas à traduire vos textes ou votre site ? Faîtes appel à nos spécialistes de rédaction et de traduction pour créer des contenus impactants qui peuvent vraiment donner de la voix à votre message.

Pour développer durablement votre visibilité sur les moteurs de recherche ou tout simplement mettre à jour votre site web, nos rédacteurs web vous accompagnent sur la rédaction d’articles ou l’optimisation de vos fiches produit. En faisant travailler des spécialistes vous avez l’assurance que chaque contenu publié développera votre visibilité et vous aidera en conséquence à développer votre chiffre d’affaires. Nous accompagnons aussi de nombreuses marques sur la rédaction de livres blanc. Les livres blancs sont un excellent moyen pour récolter des leads car vous proposez à vos visiteurs une contrepartie, vous leur offrez une information à valeur ajoutée pour les inciter à déposer leurs coordonnées.

Formation

Le meilleur moyen de savoir faire les choses, c’est encore de vous y former ! My Flow vous propose des formations dans des domaines indispensables à la bonne santé et au développement de votre activité : améliorer la visibilité de votre site ou de votre e-commerce, Google Analytics décideurs ou encore Google Analytics Essentiels.

Les formations vous aident à prendre du recul sur les choses. C’est un excellent point de départ car nos formateurs vous aident à avoir une vision d’ensemble pour vous permettre ensuite de travailler sur votre propre stratégie. Le fait de démarrer sur une formation vous permettra grâce aux connaissances acquises d’être plus efficace pour échanger avec votre agence ou vos équipes.

Rechercher un intervenant

Menu

Suivez-nous