Pourquoi remplacer Google Analytics par Matomo ?

Matomo est une solution de mesure d’audience à laquelle les gens ont recours pour la précision des statistiques sur les activités des visiteurs. Malgré ces avantages, il s’observe un fort taux d’utilisation de la solution Google Analytics. Pourtant, il y a de nombreuses raisons qui penchent en la faveur de Matomo. Quelles sont ces raisons ? Vous les découvrirez dans ce contenu.

Le caractère illégal de Google Analytics en France

Internet est un secteur fortement réglementé. Les sites n’ont pas la liberté d’y faire ce qu’ils veulent. En effet, il existe des lois qui réglementent les activités sur Internet. Il y a aussi des organismes chargés de veiller à l’application de ces lois et d’appliquer des sanctions.

 

La CNIL fait partie de ces organismes. Il s’agit de la Commission nationale de l’informatique et des libertés. Elle assure le respect de la vie privée des utilisateurs des sites Internet à travers leurs données personnelles. Il s’agit plus précisément des informations contenues dans les fichiers et traitements informatiques. La CNIL est une institution résultant de la loi informatique et Liberté. Elle a été créée le 6 janvier 1978.

 

Elle mène donc une veille permanente afin de détecter les éventuelles violations de la vie privée des internautes.

 

À la suite de plusieurs plaintes concernant Google Analytics, elle s’est penchée sur le cas, comme la plupart de ses homologues européens. Ainsi, une étude des critères de collecte des données personnelles par Google Analytics lui a permis de comprendre que les informations étaient transférées aux USA. Ce qui correspond à une violation des dispositions 44 du RGPD.

 

Cette remarque n’est pas restée sans conséquence. Ainsi, le 10 février 2022, l’autorité défend tous les gestionnaires des plateformes en France de faire usage de la solution Google Analytics. Trois plateformes ont reçu la sommation de procéder au changement de leur outil d’analyse d’audience.

 

Pour les plus avertis, ces décisions ne surprennent pas. Il ne s’agit que de la continuité des effets de l’arrêt « Schrems II » de la Cour de Justice de l’Union européenne.

 

En effet, avant cet Arrêt, la Cour européenne estimait que les USA offraient un niveau de sécurité assez élevé de données personnelles qui y étaient transférées.

 

Mais dans sa nouvelle décision, elle remet en cause cette ancienne décision. Elle estimait que la législation américaine présente des carences en matière de renseignement. Pour elle, il n’existait pas de voies de recours suffisantes pour assurer une meilleure protection de la vie privée des individus.

 

Sur ce, elle a remis en cause les dispositions qui permettaient d’effectuer le transfert des informations vers les USA. Il revient à chaque pays de déterminer le mécanisme pouvant permettre le respect des nouvelles dispositions.

 

Ainsi, l’Autriche également est parvenue à la conclusion que le transfert vers les USA n’était pas réglementaire. Le transfert des données personnelles vers cette destination ne pourra se faire désormais que sur la base de nouvelles dispositions.

 

Les entreprises utilisatrices de Google Analytics doivent désormais choisir une solution permettant aux données de ne pas sortir de l’Union européenne. 

 

Ce qui ne semble pas être une opération difficile. Il est vrai que Google analytics est un logiciel de gestion de données avec lequel de nombreux éditeurs ont eu le temps de se familiariser. Mais cela n’en fait pas pour autant la seule bonne solution dans le domaine.

 

En réalité, il existe plusieurs autres programmes du même genre. Le programme informatique qui allie à la fois respect des dispositions législatives et confort est Matomo.

 

Cette solution vous épargne des sanctions prévues par le RGPD. En effet, avec l’usage de Google Analytics, vous pouvez être condamné à une amende allant jusqu’à 4 % de ce que génère votre site annuellement.

Matomo : une alternative à Google Analytics

Matomo est un programme d’analyse d’audience très complet et open source. Cette solution est utilisée par de nombreuses plateformes de nos jours. C’est l’alternative éthique à Google analytics. Cet outil est d’ailleurs recommandé par la CNIL. En plus de son caractère lié à la protection de la vie privée, il y a plusieurs avantages qui découlent de son utilisation.

Matomo : La solution conte les écrans de consentement

Google analytics présente à ses utilisateurs un écran de consentement. Ces derniers doivent cocher une case pour accepter ou pour refuser. L’objectif est de recueillir l’engagement des utilisateurs pour ce qui pourrait être fait de leurs données. C’est un tableau que Matomo n’affiche pas, pour la simple raison que l’outil ne fait pas usage des données personnelles.

 

Vous ne le savez peut-être pas, mais ces tableaux contribuent à réduire le nombre de visites sur votre site Internet. En réalité à la rencontre de cet écran, les visiteurs sont réticents. Ils préfèrent purement abandonner que de continuer leur opération.

 

Un petit test a d’ailleurs permis de révéler qu’environ 10 % des visiteurs d’une plateforme fuient dès qu’ils se retrouvent face à cet écran. Les petites marques sont le plus victime de ce phénomène. Avec les grandes marques, il y a un minimum de confiance qui leur fait quelques fois franchir le pas. Encore que ce n’est pas effectif dans tous les cas.

 

La fuite des visiteurs à des conséquences incontestables sur votre activité. En effet, lorsque ces derniers n’arrivent pas à accéder à votre plateforme, ils ne peuvent pas être convertis en clients. Aussi, vous avez des informations très peu précises en raison du refus des utilisateurs de se faire suivre. 

 

Ce sont des problèmes que vous ne rencontrerez pas avec Matomo. En effet, cette solution ne contraint pas vos visiteurs à donner leur consentement sur un écran. Vous pouvez la configurer de manière à ce qu’elle ne demande pas de consentement aux internautes. De ce fait, vous récoltez plus de données sûres et vos clients ne risquent pas de fuir. Vous contribuez également à donner une très bonne réputation à votre marque.   

Matomo : Une solution fiable pour la sécurité de vos données privées

Les données collectées par Google sont utilisées dans le but de mettre au point les profils d’internautes. Ces profils servent pour du re-marketing. Cette gratuité qui est mise en avant n’est pas effective, c’est le caractère confidentiel des données des utilisateurs qui en prend le coup. Ces données sont soigneusement conservées pour être utilisées.


C’est un phénomène qui affaiblit le lien de confiance avec les utilisateurs. En effet, une étude s’est basée sur l’interrogation de certaines personnes. Les résultats ont révélé qu’environ 71 % des personnes ayant participé à ce sondage seraient prêtes à rompre les liens avec un site s’il advenait que celui-ci transmet ses données.


En effet, les sites n’ont aucun contrôle sur les informations récoltées. La plateforme ignore en réalité ce qui est réellement fait des informations.


Alors que Matomo assure la propriété des données. Il assure un contrôle des informations.


Lorsque vous faites le choix d’utiliser Matomo en autohébergement, vous pouvez définir l’usage qui sera fait avec les informations.


Les serveurs de Matomo sont localisés en Allemagne. Il s’agit d’un pays dans lequel les plateformes Internet sont tenues au respect des normes sur le numérique et plus précisément de la vie privée. Ces sites sont d’ailleurs régis par le RGPD qui constitue une des normes les plus rigoureuses au monde.

Devenez incollable sur le marketing digital grâce à nos livres blancs !

Vous ne savez pas comment entretenir votre site web ? Vos e-mails ne reflètent pas les valeurs de votre entreprise ? Votre création de contenus ne sert pas assez votre site web et vos concurrents vous passent devant sur Google ? Lisez nos livres blancs sur le marketing digital et boostez vos compétences !

Demandez une démo !

*Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par MyFlow pour la communication marketing et commerciale. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service marketing et au service commercial de MyFlow. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en cliquant ici.

Une erreur s'est produite

Veuillez contacter l’administrateur. 

Rechercher un intervenant

Menu

Suivez-nous